Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/34/d597683054/htdocs/SITE-blog-phov/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2854

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/34/d597683054/htdocs/SITE-blog-phov/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2858

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/34/d597683054/htdocs/SITE-blog-phov/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3708
Blog Take A Desk | L’innovation managériale, de quoi parle-t-on ?
Blog Take A Desk | L’innovation managériale, de quoi parle-t-on ?
412
post-template-default,single,single-post,postid-412,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

L’innovation managériale, de quoi parle-t-on ?

L’innovation managériale, qu’est ce que c’est ?

Elle définie la transformation des modes de collaboration dans une entreprise, faisant ainsi passer la relation de “Parent / Enfant” (relation de subordination unilatérale) à une relation de co-responsabilité “Adulte / Adulte”. Le but est donc de trouver le juste équilibre entre épanouissement personnel et performance professionnelles.

Il existe 5 niveaux d’innovation dans une entreprise :

  • Stratégique : Savoir adapter son business model
  • Structurelles : Réaménager son espace de travail
  • Systémique : Modifier le mode de communication entre salariés
  • Scientifique : Faire évoluer son offre pour bénéficier des avancés scientifiques
  • Social : Faire évoluer la culture d’entreprise, les habitudes de travail, les modes de pensée et les comportements.

Renforcer la confiance, rendre plus responsable, développer l’épanouissement, valoriser l’intelligence collective, devenir plus agile, doper la créativité ne peut s’obtenir que si l’entreprise décide de reconsidérer la finalité du management dont les missions ne consistent plus uniquement à prescrire/contrôler mais aussi et surtout à faciliter/soutenir ses équipes.

EN 2018, Selon une enquête IFOP, 55% des salariés ont remarqués des changements dans le mode de management, mis en exergue par des changements d’organisation du travail et des modes de communication. Tandis que 51% des salariés affirment que le digital améliore la qualité de l’information interne, certains jugent encore son impact négatif sur les relations humaines.

 

Alors comment mettre en place un management innovant ? Bien qu’encore méconnus, ils existent des outils qui ont pour vocation d’accompagner les managers dans le changement :

  • 39 % des dirigeants déclarent connaître l’évaluation à 360° (évaluation du comportement d’un individu par son supérieur hiérarchique, ses collaborateurs, ses subordonnés, ses clients internes ou externes, et ses fournisseurs et partenaires.)
  • 26 % les techniques liées à l’intelligence collective (L’intelligence collective représente la capacité intellectuelle d’une communauté d’individus qui est issue des interactions entre ses membres)
  • 76% le coaching individuel ou en équipe.

 

Sachant que potentiellement tout le monde peut ressentir de l’envie et de la satisfaction dans la réalisation de ses missions. Il s’agit là de travailler davantage sur l’aimer-faire (management des appétences) que sur le savoir-faire (management des compétences). il s’agit donc de définir et d’apporter du plaisir aux collaborateurs.

Il convient de définir le plaisir au travail, qui est  fondamentalement différent du bonheur.

Le plaisir au travail résulte ainsi de l’équation suivante : Bonheur au travail (ressenti général) = Motivation (avant le travail) x Plaisir (pendant le travail) x Satisfaction (après le travail).

Faire en sorte qu’une personne éprouve du plaisir dans son travail réduit de manière très significative, non seulement les risques de burn-out (surmenage physique) mais aussi de brown-out (perte de sens) et de bore-out (l’ennui), qui altèrent l’estime de soi.

l’un des premiers facteur de plaisir au travail est liée aux conditions de travail : qualité et fonctionnalité des locaux et des moyens mis à disposition et les modes d’organisation.

Pour conclure, l’année 2019 sera à l’instar de 2018, une année porteuse d’innovations dans le management des équipes et la recherche du bon espace et de la bonne organisation. Et vous, quelles actions avez-vous déjà mise en place pour répondre au bien-être de vos collaborateurs ?

No Comments

Post A Comment